Journée de la Saint-Jean-Baptiste : Perspectives francophones et anglophones

Quand la neige fond et que le soleil commence à briller, nous ne tardons pas à penser à porter des manches courtes et à profiter des longues fins de semaine. Les préparatifs autour de la fête de la Reine, de la fête du Canada, du congé du mois d’août et de fête du Travail commencent à prendre forme, ce qui nous donne ainsi l’occasion de fuir le quotidien et de partir à la découverte des différents coins de nos villes, de nos provinces et de notre pays.

Or, une célébration que l’on perd souvent de vue (au moins par rapport aux autres) est la Journée de la Saint-Jean-Baptiste, célébrée le 24 juin au Québec et par les Canadiens français à travers le Canada et aux États-Unis. La tradition a été apportée au Canada par des colons français qui fêtaient à l’époque la traditionnelle journée du festin de la Nativité de Saint-Jean-Baptiste.

Le 24 juin est une date marquée au calendrier de KLC, qui compte un bureau à Montréal et de nombreux grands clients situés ailleurs dans la Belle province. À l’instar d’autres entreprises canadiennes, nous réunissons quelques membres non francophones de l’équipe qui peuvent être peu familiers avec quelques-unes des traditions québécoises, dont la Journée de la Saint-Jean-Baptiste.

Alors – pour souligner l’édition 2018 de la Journée de la Saint-Jean-Baptiste, Anne Lachance, experte francophone interne de KLC, s’est associée à Matt Roth, anglophone interne peu au courant, à l’occasion de ce qui peut être qualifiée de Bataille royale québécoise opposant le savoir, les faits et la compréhension aux opinions, aux stéréotypes et aux malentendus au sujet de la Belle province.

Déni de responsabilité : Prière de prendre ce qui suit avec un grain de sel au moment de planifier votre prochain voyage vers une destination à l’est d’Ottawa. Il est possible que le contenu ci-dessous soit ou pas fondé sur des faits.

10 faits que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes devraient savoir au sujet du Québec

1. Poutine

Matt: Tandis que la province devenait un foyer de l’innovation, l’apogée de l’invention québécoise a été réalisée en 1957, année où l’icône / l’idole culinaire Fernand Lachance de Le Café Idéal de Warwick a créé le fin mets national du Canada, la poutine. En français, le mot « poutine » se traduit, grosso modo, par « désordre », à quoi je ressemble – à ma grande joie – immédiatement après en avoir magé une copieuse portion.

Anne: Selon Anne Lachance, descendante de feu Fernand Lachance et experte consommatrice en poutine nous confirmons aujourd’hui avec certitude que la poutine a bel et bien été inventé par les Lachance!

2. Le hockey

Matt: Les logos des Expos de Montréal et des Nordiques de Québec se sont classés au premier et deuxième rang respectivement sur la liste VH1 version 2009 des 100 meilleurs logos d’anciennes concessions de sport de tous les temps (le logo des Whalers de Hartford – un chef d’œuvre à part entière – s’est classé au troisième rang bien loin des deux premiers). Il existe une plaque secrète commémorative de ce jalon caché dans un tunnel oublié quelque part au-dessous de l’Université McGill.

Anne: Les Expos et les Nordiques? Vous êtes en retard!, maintenant on se concentre sur les Ramparts! Vous connaissez Guy Lafleur, Patrick Roy et Michel Goulet et Simon Gagné? Merci aux Ramparts?

3. 1er juillet

Matt: En plus de célébrer la fête du Canada le 1er juillet, les Québécois et les Québécoises célèbrent aussi la « fête du déménagement » – la seule journée de l’année où tout le monde dans la province déménage d’un appartement à un autre. Voilà une autre tradition de longue date apportée au Québec en 1867 de la France, où les Français se sont rendus compte en 1836 ce que nous n’avons pas encore tous avoué – soit que le fait de déménager en pleine tempête de neige est la définition de « profane ».

Anne: La fête du Canada? Et, la fête du déménagement! Les compagnies de déménagement font leur année dans une journée! Bon temps pour se meubler beau bon pas cher!

4. l’alcool

Matt: 18 ans est l’âge à partir duquel la consommation d’alcool est permise dans l’ensemble de la province selon la loi, ce qui a fait du Québec, le croit-on, la destination touristique la plus convoitée chez les 18-18,9999 ans au Canada. Chapeau à Moose Jaw pour avoir obtenu une deuxième place à ce chapitre, aussi surprenant que cela paraisse.

Anne: Le secret du Québec, c’est que plusieurs québécois pensent qu’ils n’y a pas vraiment d’âge pour boire! Dix-huit ans, c’est une suggestion que la majorité des jeunes québécois ignorent! Encore plus au dépanneur!

5. l’enfants

Matt: Le Québec jouit d’un système universel de garde d’enfants, ce qui signifie que les parents paient des frais maximums de 7 $ par enfant par jour pour bénéficier de services de garde dans la province. Il n’y a pas de quoi plaisanter ici – c’est quelque chose d’extraordinaire qui devrait être une priorité pour tous les autres gouvernements provinciaux et territoriaux partout au pays.

Anne: Finalement, au Québec c’est moins dispendieux d’avoir un enfant que d’avoir un chien! Mieux vaut rester à la maison si vous êtes propriétaire d’un chien! Deux salaires pour élever un chien et un salaire pour un enfant!

6. Bonhomme

Matt: Bonhomme est le Roi du Carnival, festival d’hiver de renommée internationale qui a lieu à Québec. Bonhomme est ainsi devenu une icône internationale, mais il s’est retrouvé tristement isolé de certains membres de sa famille – en particulier son petit cousin, Bonhomme de guimauve et ses demi-frères, tous les bonhommes de neige jamais faits. Sa couronne est bien pesante.

Anne: Le bonhomme dans sa générosité a permis aux québécois et visiteurs de déguster Le Caribou…Breuvage officiel du Bonhomme : Recette = Vin rouge, whisky et sirop d’érable! (à boire dans un gourde à -40o Celsius)

7. Plus de hockey

Matt: Gagnant de 24 Coupes Stanley, le Canadien de Montréal détient le record à ce chapitre, mais pour une raison ou pour une autre (opinion biaisée à venir), n’est pas un aussi bon club de hockey que les Maple Leafs de Toronto.

Anne: Les Maple Leafs 13 coupes Stanley!  Les canadiens de Montréal 24! Sans commentaires!  Go Habs!

8. Musique

Matt: En 1999, le législateur québécois a adopté une loi interdisant aux écoles secondaires de premier et de deuxième cycle d’organiser une soirée dansante sans faire jouer au moins deux fois la chanson I’ll Always Be There de Roch Voisine. Quoique cela soit très étrange et autant que nous le sachions, aucune plainte n’a été déposée à l’encontre de cette mesure législative.

Anne: En 1999, une loi provinciale de l’ontario oblige les étudiants des écoles publiques de chanter Oh Canada dans les deux langues à tous les matins. Ah oui, Paroles et musiques ont été écrites par des québecois, paroles Adolphe-Basile Routhier et musique Calixa Lavallée

9. Activités

Matt: Le Québec est domicile du Trifecta de Trois-Rivières, défi de sport extrême peu connu qu’entreprennent des milliers de personnes tous les ans. Au mois de mars, des athlètes dans la meilleure forme de leur vie venant de tous les coins du monde se rassemblent dans la province pour exécuter trois tâches exigeantes sur les plans physique et mental dans un délai très serré de 24 heures. Pour relever le défi, les athlètes doivent :

  1. franchir le parcours allant du sommet jusqu’à la base sur les trois sentiers les plus longs du mont Sainte-Anne (aucune pause permise dans les chalets).
  2. faire du surf dans le fleuve Saint-Laurent près de Rimouski pendant que leurs orteils dépassent le bord de la planche.
  3. prendre, pendant l’heure de pointe, un vol commercial qui part à l’heure prévue depuis l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Les participants doivent non seulement partir de leur hôtel du Vieux-Montréal au plus tôt 90 minutes avant l’heure de départ prévue du vol, mais aussi prendre un taxi qui n’empruntera que la route 720/20 pour se rendre à l’aéroport.

À ce jour, on sait que des centaines de personnes ont réussi à exécuter les deux premières tâches, mais on ne sait pas si quelqu’un a réussi à exécuter la troisième. Vous pourriez être le premier!

Anne: Merci de parler de l’attrape touriste de Québec!!! Maintenant je vous informe que la vraie activité à faire c’est le make over de la Maison Simons!  La petite ou grande boîte verte!

10. Tourisme

Matt: Si vous êtes anglophone de l’Ontario comme moi, vous avez sans doute passé beaucoup de temps à Montréal et quelque temps à Gatineau, à Hull et à Québec. Mais ces lieux représentent environ 1 % d’une grande et belle province remplie d’une richesse traditionnelle, culturelle et historique que nous manquons souvent d’exploiter pleinement. Puisse la Saint-Jean-Baptiste servir de catalyseur qui vous inspirera à envisager un voyage vers Val d’Or, Montmagny, Saguenay ou autres.

Anne: Allez voir le cirque du soleil à Baie St-Paul, la maison ou a grandi Céline Dion à Charlemagne, et l’aréna de Sydney Crosby à Rimouski ou bien sur allez manger une poutine à Warwick!

Final words: the H is silent, TH is a D (e.g. my fadder and my modder), parties are in the kitchen, vous is how you address granny, tu is how you address your friends and Statistics Canada predictions are that in 2023, 43.5% of Quebecers will live in Florida driven by their desperate search for decent foie gras and poutine!

(Special thank you to Franco advisors Valerie Laflamme and Nathalie Pelletier for their contributions to this piece.)